La déclaration de la RASD dénonce le soutien au “statu quo” de l’occupation marocaine

This post is also available in: Español (Espagnol) Português (Portugais - du Portugal) English (Anglais)

PUSL.- À l’occasion de la Journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie pour la paix, la République arabe sahraouie démocratique (RASD) rappelle le report continu du référendum sur l’autodétermination et le non-respect du droit international humanitaire et du droit international.

La déclaration publiée par le ministère des Affaires étrangères de la RASD rappelle les nombreuses résolutions de l’ONU et de l’UA et les violations persistantes des droits humains commises par l’occupant marocain.

Le manque de confiance qui existe entre les Sahraouis dans l’action des Nations Unies et l’urgence de tenir le référendum sont évidents dans le communiqué qui déclare: “Il est urgent d’agir pour restaurer la confiance du peuple sahraoui dans l’action des Nations Unies. Cette action ne peut être que l’exécution, par la MINURSO, de son seul mandat, qui permet au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination, sans lequel une solution juste, viable, acceptable et réaliste n’est pas possible et aucun compromis n’est possible. possible. ”

Selon la RASD, “il est inacceptable de transformer le noble mandat d’une mission de l’ONU, créée dans le contexte de la décolonisation, en une sorte de garde de police du fait accompli de l’occupation illégale et des violations flagrantes de tous les droits inaliénables du peuple. du territoire. ”

frances