Le président de la RASD est entré en contact avec le secrétaire général des Nations Unis et avec la présidence du Conseil de Sécurité suite à l’agression marocaine dans le territoire du Sahara Occidental.

Le président de la République et secrétaire général du Front Polisario Mr Brahim Ghali a envoyé aujourd’hui une lettre urgente au secrétaire général des Nations Unis, Mr Antonio Guterres, et à la présidente en fonction du Conseil de Sécurité, madame l’ambassadrice Inga Rhonda King, représentante permanente de San Vicente et des Granadinas, auprès des Nations Unis, dans laquelle il les a informés des répercussions de l’attaque agressive menée aujourd’hui par les forces armées marocaines contre des civils sahraouis non armés, qui manifestaient pacifiquement dans la région de Guerguerat, au sud-ouest du Sahara Occidental.

Contenu de la carte:

Mr Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unis, New-York

Bir Lahlou, le 13 novembre 2020.

Je vous écris de manière extrêmement urgente et avec une grande préoccupation pour vous informer que les forces militaires marocaines ont entamé aujourd’hui une attaque brutale contre des civils sahraouis désarmés qui manifestaient pacifiquement dans la région de Guerguerat, au sud-ouest du Sahara Occidental.

L’opération militaire lancée par les forces marocaines contre des civils sahraouis est un acte dont l’agression est une violation flagrante du cessez-le-feu, que les Nations Unis et le Conseil de Sécurité doivent condamner avec force.

Pour faire face à cet acte d’agression, les forces militaires du Polisario ont été contraintes de répondre aux forces marocaines en légitime défense et de protéger les civils. Nous tenons l’état d’occupation marocain pleinement responsable des conséquences de son opération militaire et nous demandons aux Nations Unies d’intervenir d’urgence pour mettre fin à cette agression contre notre peuple et notre terre.

Le fait que cette action militaire se déroule à la veille du contact prévu aujourd’hui entre le Secrétaire général des Nations unies et le Front POLISARIO indique clairement que l’opération est un acte d’agression délibéré de la puissance occupante pour entraver ses efforts visant à apaiser la tension et à calmer la situation à Guerguerat.

En lançant cette opération militaire aujourd’hui, la puissance occupante marocaine a sérieusement compromis non seulement le cessez-le-feu et les accords militaires connexes, mais aussi toute chance de trouver une solution pacifique et durable au problème de la décolonisation du Sahara Occidental.

Je souhaiterais que cette lettre soit portée à l’attention des membres du Conseil de sécurité.
Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’assurance de ma très haute considération.

Brahim Ghali
Président de la RASD
Secrétaire général du Front Polisario”.

Uso de cookies

porunsaharalibre.org utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies