Manifestation à Paris pour l’autodétermination du peuple sahraoui

This post is also available in: Español (Espagnol) Português (Portugais - du Portugal) English (Anglais)

PUSL.- Une manifestation a eu lieu cet après-midi a place de la République, à Paris, avec plus de 600 participants qui ont exigé que la communauté internationale respecte les accords et promesses faites au peuple sahraoui et que le Maroc soit obligé de tenir ses engagements.

Les ressortissants sahraouis, français et autres ont soutenu le droit légitime du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Sahara occidental : seule solution, le référendum d’autodétermination

En lançant une opération militairele 13 novembre contre des civils Sahraouis qui manifestaient pacifiquement à El Guerguerat contre la construction d’une route illégale dans la zone-tampon, le Maroc a violé l’accord de cessez-le-feu conclu en 1991. L’armée Sahraouie a riposté en légitime défense. Les forces d’occupation marocaines ont également engagé une violente répression contre les manifestations pacifiques dans les territoires Sahraouis occupés.

Face à cette situation, le collectif des Associations de la Communauté Sahraouie en France et la Plateforme pour la Solidarité avec le peuple du Sahara Occidental se rassemblent ce jour, le samedi 28 novembre 2020, place de la République, à Paris

Pour :

    • Exprimer son soutien aux Peuple Sahraoui dans son droit à la légitime défense, suite à l’attaque mené par les soldats marocains contre les manifestants civils devant la brèche illégale d’Elguergarat, le 13/11/2020.
    • Dénoncer l’irresponsabilité du Royaume du Maroc dans sa violation du cessez-le-feu, lorsque son armée a franchi la ligne de cessez-le-feu en attaquant des manifestants civils Sahraouis.
    • Dénoncer le silence complice de la « Minurso » et de l’ONU face à cette« Minurso », dont l’objectif premier est d’organiser un Référendum, et qu’après 30 ans, elle n’a toujours pas organisé.
    • Exiger une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU, afin de contraindre le Maroc de ne plus agir en « état voyou », et de respecter : et la légalité internationale et ses engagements envers la communauté internationale, en ce qui concerne l’Autodétermination du Peuple Sahraoui. Engagement qu’il a signé en en 1991
    • Exiger du Conseil de Sécurité l’organisation immédiate, et sans délai du Référendum d’Autodétermination, promis depuis 1991, permettant au Peuple Sahraoui de s’exprimer librement sur son avenir .
    • Exiger l’arrêt de la répression dans les territoires occupés et la libération des prisonniers politiques Sahraouis (notamment ceux du groupe de GdeimIzik détenus depuis plus de 10 ans par le Maroc).

-Exiger l’arrêt du pillage des ressources naturelles du Sahara Occidental en application des arrêts de la Cour de Justice de l’Union européenne qui précisent que le Maroc et le Sahara Occidental sont deux entités distinctes et séparées.

-Exiger la fermeture de la brèche illégale d’Elguergarat, par laquelle le Maroc pille les richesses du Sahara Occidental et noie le continent Africain avec sa production de cannabis, dont il est le premier producteur selon l’ONU.

Nous demandons aussi au gouvernement français, qui a une part de responsabilité dans la situation actuelle, d’être en conformité avec les valeurs de la République Française de liberté et d’égalité et donc de contraindre le Maroc à permettre la réalisation du référendum d’autodétermination, symbole par excellence de la liberté. Et d’arrêter de soutenir l’état voyou marocain, afin qu’il mette fin à l’occupation illégale du territoire Sahara Occidental et qu’il respecte les droits de l’homme et ses engagements internationaux.

Le peuple Sahraoui en a assez de voir ses droits bafoués et les engagements des Nations unies à son égard non respectés. Il est décidé à poursuivre la lutte, sous toutes les formes, pour une solution politique définitive au problème de décolonisation du Sahara Occidental, dans le respect du droit international et dans le droit imprescriptible du Peuple Sahraoui, à l’autodétermination et à l’indépendance.

Collectif des Associations de la Communauté Sahraouie en France shdiaspora@gmail.com Plateforme pour la solidarité avec le peuple du Sahara occidental plateformeSO@gmail.com

Paris le 27 novembre 2020