Sahara Occidental: Le Général De Division Zia Ur Rehman, Du Pakistan, Nommé Commandant De La MINURSO

Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental (MINURSO)

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination du général de division Zia Ur Rehman, du Pakistan, en tant que commandant de la force de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO).

Le général de division Ur Rehman succède au général de division Xiaojun Wang, de la Chine, dont le mandat a pris fin le 17 février 2019. Le Secrétaire général remercie le général de division Wang pour son service exemplaire et sa contribution au travail de la MINURSO. Lire la suite…

Ayúdanos a difundir >>>

LECOQ, Président du Groupe d’Étude pour le Sahara occidental: La situation des prisonniers politiques sahraouis est extrêmement grave et urgente

PUSL s’est entretenu avec le député Jean Paul LECOQ, Président du Groupe d’Étude pour le Sahara occidental de l’Assemblée nationale française. Ce groupe est composé de députés à la composition hétéroclite.

Le 14 février, Maître Olfa OULED, avocate de 18 des prisonniers politiques sahraouis connu sous le nom de groupe Gdeim Izik et de Mme Isabel LOURENCO, observatrice internationale et membre de la Fundación Sahara Occidental ont été auditionnés par le groupe d’étude sur la situation actuelle des prisonniers politiques sahraouis emprisonnés au Maroc.  Lire la suite…

Ayúdanos a difundir >>>

Laaroussi, prisonnier politique sahraoui transféré à Bouzakarn

Selon sa famille, le prisonnier politique sahraoui du groupe Gdeim Izik, Abdel Jalil Laaroussi, a été transféré le samedi 10 février dernier de la prison d’El Arjat à la prison de Bouzakarn.
Laaroussi, condamné à la prison à vie, est en isolement prolongé depuis septembre 2017.
Les conditions de santé de ce prisonnier politique se sont détériorées depuis son arrestation en 2010.
Me Olfa Ouled, avocate de 18 des 19 détenus du groupe Gdeim Izik, a porté plainte auprès du Comité contre la torture (CAT) pour plusieurs prisonniers, dont Abdel Jalil Laaroussi. La décision finale du CAT n’a pas encore été publiée.
La famille a pu lui rendre visite plusieurs fois cette semaine, car Bouzakarn est plus proche d’El Aaiun.

Lire la suite…

Ayúdanos a difundir >>>