Laaroussi, prisonnier politique sahraoui transféré à Bouzakarn

Selon sa famille, le prisonnier politique sahraoui du groupe Gdeim Izik, Abdel Jalil Laaroussi, a été transféré le samedi 10 février dernier de la prison d’El Arjat à la prison de Bouzakarn.
Laaroussi, condamné à la prison à vie, est en isolement prolongé depuis septembre 2017.
Les conditions de santé de ce prisonnier politique se sont détériorées depuis son arrestation en 2010.
Me Olfa Ouled, avocate de 18 des 19 détenus du groupe Gdeim Izik, a porté plainte auprès du Comité contre la torture (CAT) pour plusieurs prisonniers, dont Abdel Jalil Laaroussi. La décision finale du CAT n’a pas encore été publiée.
La famille a pu lui rendre visite plusieurs fois cette semaine, car Bouzakarn est plus proche d’El Aaiun.

1 réflexion au sujet de “Laaroussi, prisonnier politique sahraoui transféré à Bouzakarn”

Les commentaires sont fermés.

Uso de cookies

porunsaharalibre.org utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies