RASSEMBLEMENT POUR LE RESPECT DES DROITS DU PEUPLE SAHRAOUI – PARIS

Place de la République, Paris, France 12/10/2019

Communiqué

Les associations de la diaspora sahraouie en Europe et particulièrement celles de France, ainsi que les associations, organisations et personnes solidaires avec le peuple sahraoui en France, en Europe, en Afrique se sont rassemblées le 12 octobre 2019, journée commémorant l’unité nationale sahraouie. Ce 12 octobre symbolise encore aujourd’hui l’engagement et la confiance des Sahraouis envers leur Représentant unique et légitime le Front Polisario pour la mise en œuvre de l’autodétermination et le parachèvement de leur liberté et de leur indépendance. Ce rassemblement s’est tenu Place République qui symbolise aussi les valeurs d’une France républicaine attachée à la défense de la liberté et au respect des droits de l’homme.

1. Les présents appellent la France à jouer un rôle positif dans la résolution du conflit du Sahara occidental en cessant de privilégier le point de vue du Maroc, ce qui encourage ce dernier à toujours empêcher l’autodétermination. La France avec cette position participe à la non organisation du référendum d’autodétermination promis aux sahraouis depuis 1991.

2. Les présents insistent sur l’urgence de doter la Mission de l’ONU des prérogatives qui lui permettent de contrôler le respect des droits de l’homme au Sahara occidental. En effet ces droits sont systématiquement violés par la puissance occupante, le Royaume du Maroc, situation régulièrement dénoncée par l’ensemble des ONG humanitaires et des associations pour la défense des droits de l’homme, au niveau international. En lui refusant ce mandat, la France au sein du Conseil de sécurité peut être tenue responsable des traitements cruels, tortures et emprisonnement des civils sahraouis.

3. Les présents dénoncent la décision de l’Union européenne, où la France est une voix dominante, de renouveler les accords commerciaux avec le Maroc en violation du droit européen défini par les trois décisions de la Cour de Justice européenne, la CJUE, en 2016 et 2018 qui rappellent la souveraineté du peuple sahraoui sur ses ressources en conditionnant toute activité économique à son consentement.

4. Le rassemblement salue le courage du peuple marocain qui se bat sur plusieurs fronts pour défendre ses droits les plus élémentaires comme l’aspiration à une vie digne et pour vivre enfin dans une démocratie. Il regrette vivement que ce régime développe depuis 45 ans un chauvinisme et cultive un faux antagonisme entre deux peuples, le peuple marocain et le peuple sahraoui, alors que leur seule aspiration pourrait être de coopérer en paix, dans un esprit de bon voisinage et de respect mutuel.

En conclusion: les Sahraouis ont choisi la résistance pacifique et se sont investis avec sagesse dans une coopération totale avec l’ONU et sa mission sur place la MINUSRSO. Que reçoivent-ils en retour ? La non reconnaissance de leurs droits ! Du fait de la négligence et du manque de volonté politique de l’ONU, du fait de l’alignement aveugle de la France sur l’expansionnisme marocain. Nous voulons la paix, nous l’avons prouvé toutes ces années de manière exemplaire, ne nous poussez pas vers la guerre qui ne pourra qu’aggraver la situation régionale. Le moment est venu pour que la France devienne une partie de la solution et non pas du problème.

Ayúdanos a difundir >>>