Mohamed Lamin HADDI prisonnier politique sahraoui est tombé dans le coma hier

PUSL.- La vie des prisonniers saharaouis actuellement détenus au sein de la prison marocaine de Tiflet 2 continue chaque jour à être menacée.

C’est ainsi que M.HADDI est tombé dans le coma hier, mettant ainsi, de facto, fin à la grève de la faim qu’il avait entamé pour protester contre sa mise à l’isolement depuis son transfert, en septembre 2017.

La vie de M.HADDI et des 3 autres prisonniers, M.ABBAHAH, M.KHADDA et M.BOURIAL restent donc entre les mains de l’Administration de la prison de Tilfet, qui semble agir en toute impunité.

M.BOURIAL, dès son arrivée à la prison de Tiflet hier s’est vu privé de toutes ses affaires et placé immédiatement à l’isolement. Il a indiqué avant son transfert à Maître OULED, son avocate, qu’il poursuivrait la grève de la faim jusqu’à la mort et que la mort ne pouvait être pire que Tiflet 2. Lire la suite…

Ayúdanos a difundir >>>