L’UE réclame des informations sur les accusations de mauvais traitements des Sahraouis dans les prisons marocaines

libertadpresospoliticossaharauisaps.dz

BRUXELLES – L’Union européenne (UE) a réclamé des informations sur le cas du prisonnier politique sahraoui Mohamed Daoudi, victime de tortures et de mauvais traitements, lors de sa détention, début octobre, à la prison de Guelmim (Maroc) par les autorités d’occupation marocaines, a indiqué la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

“La délégation de l’UE au Maroc s’interroge actuellement sur le cas de Mohamed Daoudi auprès de la CNDH (Conseil national marocain des droits de l’Homme)”, a fait savoir Mogherini dans une réponse écrite adressée à l’eurodéputée espagnole Paloma Lopez qui l’interpellait sur la situation de ce prisonnier politique sahraoui.

La haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité de l’UE a promis, à ce titre, de “communiquer au Parlement toutes les informations qu’elle pourra obtenir à cet égard”.

L’UE, a-t-elle poursuivi, suit de près la situation des droits de l’homme au Maroc et au Sahara occidental à travers des contacts avec les organisations de la société civile, les défenseurs des droits de l’homme, le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) et ses bureaux régionaux. Lire la suite…

Ayúdanos a difundir >>>